Le métier de DJ en discothèque

Le métier de DJ en discothèque

Être DJ (Disk Jockey) est un véritable art. Pour les discothèques, le deuxième élément le plus important après la salle elle-même est bien le DJ. Plus la notoriété du DJ est bonne, plus le club gagne en réputation et en fonds. Le travail des DJ consiste à produire des effets sonores avec sa voix et en utilisant une platine portant un disque 45 ou 33 tours. Cependant, devenir DJ professionnel requiert plusieurs qualités mentales, auditives, et surtout des heures de travail.

Que faut-il pour devenir DJ ?

D’abord, un matériel haut de gamme. Dans notre génération, le terme DJ s’est généralisé pour maintenant désigner les musiciens de courants de musique électronique pratiquant l’art du mixage et de l’enregistrement. Il faut de ce fait le matériel adapté, mais surtout les compétences qui vont avec. Cela implique apprendre l’utilisation de certains logiciels, apprendre la musique électronique et apprendre à utiliser les tables de mixage.

Par ailleurs, Fred Rister ajoute deux autres points : être de nature solitaire et avoir peu de confiance en soi. Pourquoi ? D’abord pour ne manquer à personne, et ensuite pour préférer faire danser les autres plutôt que de danser soi-même.

0 Avis

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*