Le métier de manager de boîte de nuit

Le métier de manager de boîte de nuit

Les écoles de commerce et d’entreprenariat forment pour un certain profil de métiers. Les managers d’entreprises en font partie. Et traditionnellement, les spécificités propres à diverses industries, y compris l’industrie des services et de la restauration y sont enseignées. Pourtant, peu de choses peuvent préparer un jeune diplômer à endosser la responsabilité managériale d’une discothèque.

Les métiers de la nuit

Travailler la nuit n’a jamais été une mince affaire. C’est un engagement qui va à l’encontre du rythme circadien normal des êtres humains. Et pour rendre la tâche encore plus délicate, il faudra proposer des prestations à une clientèle particulièrement exigeante et volatile, tout en jonglant plusieurs équipes. Le moins qu’on puisse dire c’est que les cours de management ne sont pas à la hauteur de la réalité du milieu.

Le manager a de nombreuses responsabilités, au nombre desquels : garantir la rentabilité de l’activité. Pour ce faire, il devra comprendre tout le fonctionnement de la boîte de nuit dans les moindres détails et identifier les activités qui ne génèrent pas de revenus. Cette mission peut être particulièrement difficile, étant donné que dans des discothèques, il y a plusieurs éléments en apparence superflus, qui ont une incidence directe sur la fréquentation et la consommation.

Faire avec les moyens de bord

Une autre des missions du manager est d’orchestrer le fonctionnement harmonieux des nombreuses équipes. Il va sans dire que le manager d’une discothèque doit faire preuve d’initiative et avoir un véritable sens de la débrouille pour faire prospérer l’activité. En particulier dans un contexte où les boîtes de nuit traditionnelles n’ont plus le vent en poupe. Il devra donc trouver des solutions innovantes pour créer et maintenir de l’affluence.

0 Avis

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*